La culture sous serre : 5 bonnes raisons de vous y mettre

Il existe de nombreuses bonnes raisons de cultiver sous serre. Certaines de ces installations sont destinées à faciliter des tâches déjà réalisées au jardin, alors que d’autres impliquent de nouvelles utilisations ou des activités complémentaires. Voici les 5 raisons de poids qui vous feront envisager plus sérieusement l’installation de ce complément de jardin, à la fois utile, passionnant et pratique.

Avantages et bénéfices de la culture sous serre

1- Augmentation des rendements et de la qualité

La culture sous serre permet d’établir les conditions optimales au bon développement des plantes grâce à son isolement des conditions climatiques extérieures. La production de fruits et légumes sous serre atteint un rendement par unité de surface jusqu’à 3 fois supérieur à celui des cultures dites « ouvertes ». Encore bien plus si vous investissez dans des solutions de culture hydroponique et de contrôle du climat : les rendements pourraient être jusqu’à 10 fois supérieurs.

Les cultures sous serre évitent le stress des plantes dues aux températures extrêmes et à une humidité relative préjudiciable. Il est ainsi possible d’accroître les productions car les plantes ne gaspillent plus l’énergie de leur métabolisme en évitant de déclencher les protections physiologiques nécessaires à leur préservation. Elles utilisent, en revanche, ce regain d’énergie à leur croissance et en un apport supplémentaire de nutriments contribuant ainsi à améliorer la quantité et la qualité des récoltes.

2 – Réduction des risques de production

En raison de la nature aléatoire des phénomènes naturels, les dommages causés par les brusques changements climatiques ne peuvent pas être complètement évités, mais ils peuvent être sensiblement réduits. La production maraîchère étant protégée par la structure et les toits de la serre, les dommages subis sont minimisés. Ainsi, les effets des conditions météorologiques extrêmes, telles que les fortes pluies, la neige ou la grêle ou encore les rafales de vents violents, affectent dans une moindre mesure les cultures sous serre.

3 – Utilisation efficiente des produits phytosanitaires

En incluant des techniques telles que la fertilisation et la culture hydroponique, il est possible de réduire la consommation d’eau et d’engrais. En effet, ces cultures ne dépensent que ce dont elles ont besoin pour leur développement, minimisant ainsi les coûts de production. Ce type d’installation permet de fournir aux plantes la quantité précise d’engrais nécessaires à chacune des étapes de leur développement. Il en va de même pour l’eau. Les installations modernes consistent en des systèmes d’irrigation plus efficaces que ceux existant en plein champ. De cette façon, d’importantes économies peuvent, là aussi, être réalisées.

4 – Contrôle accrut des parasites, des « mauvaises herbes » et des maladies cryptogamiques

Une serre correctement conçue aidera à lutter plus efficacement contre les parasites et les maladies cryptogamiques en raison de son isolement et d’un minutieux système de contrôle. Le fait de cultiver dans un environnement clos et dans des conditions climatiques favorables pourrait supposer, a priori, un développement plus important de parasites et de maladies. Mais l’un des grands avantages de la culture sous serre, c’est l’effet décuplé des produits phytosanitaires. Les pertes par applications ne se produisant plus, des doses mineures peuvent ainsi être mieux adaptées.

5 – Sous serre, c’est l’été toute l’année

Une serre est une installation indépendante de son environnement extérieur dans laquelle il est possible d’obtenir une production maraîchère à n’importe quel moment de l’année. Un biotope fermé avec la capacité de contrôler le climat (température et humidité relative) permet également de cultiver des espèces plus exigeantes. Sachez qu’une serre permet d’établir les conditions climatiques optimales à chaque culture et stade d’évolution. Le contrôle du climat intérieur de la serre favorise la réduction du cycle de maturation de la plante. On pourra ainsi obtenir des récoltes précoces et garantir une éventuelle expansion des campagnes de production pouvant se répéter 3 à 4 fois par an. Afin de contrer le froid hivernal, une installation de chauffages pourra même être utilisée. Et pour pallier aux fortes chaleurs estivales, un système de ventilation et refroidissement pourra être employé, notamment grâce aux lucarnes dont sont équipées les serres en polycarbonate, par exemple. De plus, la structure de la serre offre également au jardinier une protection lui permettant d’accomplir les tâches requises en toute sécurité et dans un confort climatique très appréciable. Ceci fait également d’elle un espace agréable de détente et de relaxation.

Découvrez toute la gamme de serre de jardin :