Le lombricomposteur, un achat malin

Les ménages ont de moins en moins de place et de temps à consacrer aux espaces verts tels que les jardins ou les terrasses, et le lien avec la terre est quelque peu perdu. C’est là que le lombricompostage intervient comme solution organique intégrale dans la vie de ceux qui l’utilisent.

Cette pratique est devenue populaire dans les environnements urbains. Elle accélère la transformation des déchets de cuisine en compost et permet d’être réalisée en intérieur, sans causer de nuisances.

Mais qu’est-ce que le lombricompostage exactement, et quels sont les avantages de cette technique ?

Le lombricompostage : une solution pour tous

Le lombricompostage est la transformation de la matière organique en un engrais naturel de haute qualité appelé lombricompost ou humus de ver. Il s’agit principalement d’une bio-oxydation et d’une stabilisation de la matière organique par l’action des vers de terre.

Le principe est simple : les vers de terre se combinent avec les micro-organismes dans un processus aérobie. Ce processus n’augmente pas la température et ne génère pas de mauvaises odeurs. Si vous n’avez pas assez d’espace pour installer un bac à compost, ou si vous ne produisez pas assez de déchets pour cela, vous pouvez opter pour le compostage domestique.

WormBox Urbalive Ivoire Kit Complet I Lombricomposteur Design I 500gr de vers de Compost I Substrat de démarrage I Tapis de Chanvre
La Wormbox est un lombricomposteur design qui s’intégra facilement au jardin ou en appartement. Le kit complet permet de commencer son lombricompostage.

Cette forme de lombricompostage nécessite l’utilisation d’un récipient aménagé pour fournir un environnement approprié aux vers et qui accélèrera donc le processus. Ce récipient, appelé lombricomposteur, peut être acheté ou fabriqué à la main.

Il est important de savoir que les deux procédés sont hygiéniques et inodores. Avec eux, nous recyclons la partie « non recyclable » de nos déchets, générant un engrais naturel, écologique et totalement économique pour notre potager.

1
Belli 0189 9 Lombricomposteur Compost'Home 32 L Noir 50 x 60 cm

Belli 0189 9 Lombricomposteur Compost'Home 32 L Noir 50 x 60 cm

2
WormBox Lombricomposteur 3 Plateaux Noir - 48 litres - Recyclez Vos déchets organiques en Engrais pour Vos Plantes

WormBox Lombricomposteur 3 Plateaux Noir - 48 litres - Recyclez Vos déchets organiques en Engrais pour Vos Plantes

3
Promo -3%
vidaXL Lombricomposteur 4 Plateaux Vermicomposteur Poubelle Bac à Compost

vidaXL Lombricomposteur 4 Plateaux Vermicomposteur Poubelle Bac à Compost

Amazon
110.99 113.98
4
WORMcube Gris Design & Compact I Lombricomposteur 3 Plateaux I Filtre Anti-Noyade des vers

WORMcube Gris Design & Compact I Lombricomposteur 3 Plateaux I Filtre Anti-Noyade des vers

5
WormBox Urbalive Gris Kit Complet I Lombricomposteur Design I 250gr de vers de Compost I Substrat de démarrage I Tapis de Chanvre + Pelle I Intérieur, Balcon et Jardin

WormBox Urbalive Gris Kit Complet I Lombricomposteur Design I 250gr de vers de Compost I Substrat de démarrage I Tapis de Chanvre + Pelle I Intérieur, ...

Le lombricompostage ou la collecte des déchets organiques ?

La collecte des déchets organiques municipaux ne permet pas de réutiliser les déchets que nous produisons.

En optant pour le lombricompostage, nous transformons nos déchets en engrais et en amendements de haute qualité. Ces déchets, s’ils ne sont pas traités correctement, peuvent avoir un impact négatif.

Dans un coin de la cuisine, ou sur le balcon, il est possible d’y installer un récipient semblable à une poubelle normale et qui permettra d’utiliser nos déchets comme nutriments pour les vers. Ces derniers produiront ainsi un lombricompost organique de haute qualité.

N’importe quel coin d’un appartement peut être utilisé pour installer un bac de lombricompostage. Ces conteneurs sont fermés et il n’y a aucun risque d’odeurs fortes ou désagréables. Le processus se déroule dans un contenant qui ne permet pas aux déchets organiques ou aux vers de s’échapper.

Les avantages de ce type de compost

Contrairement aux déchets classiques, le lombricompost a une odeur de terre humide et tourbe. L’humus qui se forme en automne dans les forêts du sud de l’Europe, si propice à la croissance des champignons, a une odeur très proche de celle du lombricompost. Il s’agit après tout du même processus biologique.

En ce qui concerne lombricomposteur, les conditions de création de l’humus sont modifiées et accélérées avec l’aide de plus de vers dans un espace plus restreint. L’utilisation du compost produit dans un lombricomposteur présente plusieurs avantages. Il améliore la structure du sol et sa capacité à retenir l’eau, et l’enrichit en micro-organismes. L’activité microbienne dans l’humus transformé par les vers de terre est 10 à 20 fois supérieure à la matière organique précédemment ingérée par le ver de terre. Cette technique permet d’attirer ces lombriciens pouvant se trouver dans le sol lui-même.

Le lombricompost favorise la germination, la croissance et la réussite de la récolte.

Le compostage réduit la quantité de déchets mis en décharge. Il offre la possibilité d’utiliser un compost de qualité dans tous les types d’environnements agricoles, y compris les plus défavorisés.

Le lombricompostage contribue à fermer le « cycle métabolique » en compostant les déchets organiques sur place. La production de lombricompost réduit les émissions de gaz à effet de serre, tels que le méthane et l’oxyde nitreux, produits par les décharges et les usines d’incinération.

Les techniques pour une production de lombricompost

Apprenez à faire du lombricompost grâce aux conseils suivants :

De quoi avons-nous besoin ?

Pour que ce processus fonctionne, il faut de la fibre de coco, des déchets organiques, des vers rouges (les vers de californie sont les plus connus) et un lombricomposteur. Ce dernier comporte plusieurs plateaux empilés. Les vers peuvent ainsi passer des plateaux inférieurs aux plateaux supérieurs par le biais de différentes encochures.

Les vers digèrent la nourriture que nous mettons dans les plateaux et ils se déplacent vers les plateaux supérieurs où ils trouveront plus de nourriture fraîche. Les vers laissent sur les plateaux les matières qu’ils ont mangé, digéré et excrété, et qui ont des propriétés de compostage exceptionnelles.

Le lombricomposteur doit être placé dans un endroit ombragé. Les vers n’aiment pas la lumière, et un bon niveau d’humidité doit être maintenu. Les restes de nourriture doivent être incorporés le plus finement possible pour faciliter le travail des vers.

Le liquide produit au cours du processus est recueilli dans le récipient à lombricompost. Ce liquide peut également être utilisé (dilué avec de l’eau) comme engrais pour nos cultures.

Quelle nourriture pouvons-nous donner aux vers ?

Nous pouvons utiliser des déchets organiques pour notre lombricompostage :

  • résidus de fruits et légumes : épluchures de fruits, restes de salade, etc. ;
  • restes de café, de thé et d’infusions ;
  • papier journal ;
  • coquilles d’œufs écrasés…

Les fraises, les melons et les fruits sucrés en général sont leurs friandises préférées. Ils ne raffolent pas des bananes, mais ils en mangent quand même. Plus le régime alimentaire sera varié, plus le ver sera productif.

Quels aliments ne devons-nous pas utiliser ?

N’utilisez pas de déchets durs (brindilles et feuilles sèches) car les vers de terre ne mangent que des déchets organiques mous. Ils n’aiment pas la viande et le poisson ; ces aliments produisent également de mauvaises odeurs.

Les produits laitiers, les os, les aliments gras ainsi que les aliments acidifiants comme les oignons sont également déconseillés.

Le résultat final du lombricompostage est un matériau fin, brun foncé et inodore. Il s’agira d’un compost très stable et de haute qualité, avec un apport élevé en nutriments pour nos cultures.

Conseils pour la préparation du lombricompost pour le jardin

Il existe des lombricomposteurs en plastique recyclé et en bois avec différents nombres de plateaux. Il doivent être placés dans un endroit protégé du soleil direct, de la pluie et du vent. Si les vers sont nourris régulièrement, le lombricomposteur ne dégagera pas d’odeurs et n’attirera pas les insectes.

Une fois par semaine, vous pouvez ouvrir le robinet pour récupérer le liquide foncé qui s’accumule dans le seau inférieur. C’est un engrais idéal pour les plantes d’intérieur et d’extérieur. Il aide à équilibrer le sol, ce qui prévient l’apparition et la croissance des parasites.

L’humus des vers est recueilli dans les plateaux. C’est une matière de couleur noire et a une texture spongieuse qui fond dans les mains. Il faut conserver le humus dans un sac et attendre 15 à 30 jours avant de l’utiliser. C’est un compost très riche en nutriments qui peut être utilisé pour renforcer les plantes, surtout au printemps et en automne.

Votre lombricompost peut être stocké dans des seaux en plastique ou des poubelles pour une utilisation ultérieure. Vous pouvez également l’ajouter à votre compost extérieur ou le mettre directement dans votre jardin.

Dernière modification le par admin

1 réflexion au sujet de « Le lombricomposteur, un achat malin »

Laisser un commentaire