Engrais et fortifiants naturel pour les plantes : l’alternative au tout chimique

composteur comme engrais naturel

Les engrais naturels

On trouve désormais de nombreux produits naturels spécial fleurs et potager pour fertiliser son sol dans le commerce mais rien ne vous interdit de faire les vôtre en réalisant des purins, des décoctions, du compost…. à condition d’avoir les matières premières à portée de main.

Les engrais organiques naturels utilisables en jardinage biologique ont la même composition de base que les engrais de synthèse à savoir N (azote), P (phosphore), K (potassium) plus des oligo-éléments. Ces engrais naturels représentent une alternative aux engrais verts.

Mais ces éléments sont présents sous une forme différente par rapport aux engrais synthétiques de par leur origine organique.

Leurs origines justement sont diverses, issus de produit de la mer (guano, carcasse de poissons, algues,..;), de produits animaux (lisier, fumier, sang séché, corne broyée,…) ou de produits végétaux (vinasse de betterave, tourteaux végétaux d’origines diverses,…) ils sont transformés, traités, mélangés, conditionnés avant d’être vendus sous forme de granulés secs.

Pour ceux ayant grandis à la campagne l’odeur que dégage ces granulés vous rappellera des souvenirs de jeunesse, pour les autres, que cette découverte ne vous rebute pas.

Avantages des engrais naturels

Ils ont l’avantage de se libérer plus lentement dans le sol et n’ont pas de propriété « coup de fouet » à proprement parlé, il y a donc moins de risque de brûlure pour vos végétaux. Si vous voulez stimuler rapidement une plante un peu faible utilisez en complément un purin d’ortie ou de consoude..

De plus ils apportent en complément des nutriments absents des autres fertilisants et favorisent l’action des micro- organismes du sol apportant de la vie à ce dernier.

Compost, purins et décoctions: engrais et fortifiants naturels

A condition d’avoir les ingrédients à portée de mains, il est intéressant de réaliser ses propres purins et décoctions, sans oublier le compost. Ils ont bien souvent des propriétés fertilisantes (parfois puissantes…), mais aussi des propriétés insecticides. Les plantes stars dans le domaine des purins et décoctions sont la prêle, la consoude et l’ortie.

Le compost

Pour faire votre compost il vous faut un ou deux silos à compost selon le volume de déchets que génère votre jardin afin d’effectuer un roulement: pendant que l’un repose, vous remplissez le second. Les critères important pour choisir son silo sont le volume, l’esthétique et la facilité d’ouverture afin de récupérer votre précieux fertilisant.

Que peut-on composter ?

Tous les déchets du jardin sont les bienvenus sauf les résidus de plantes malades ou qui ont fait l’objet d’attaques parasitaires, les fleurs montées à graines, ou les mauvaises herbes pour la même raison.

Évitez également les tontes de gazon ayant été traité récemment avec du désherbant ou contenant trop de mauvaises herbes.

Si ces précautions ne sont pas prises, le compost pourrait devenir votre pire ennemi en répandant maladies, adventices et même insectes nuisibles partout où vous l’utiliserez.

Acheter un composteur, les meilleurs modèles de composteur pour le jardin

1

Skaza - mind your eco Composteur de Cuisine, Noir/Vert, 3,5 Gallon

2

Deuba Composteur pour Jardin déchets pelouse température élevée pour Humus 1600L

3

UPP Composteur de Jardin I 2 Chambres rotatives de 105 litres I Tonneau compostage Balcon ou Jardin ...

4

Oxo 13175600MLNYK Bac à compost Gris

5

Tonneau de compostage Composteur à Tambour Capacité 160 litres Rotatif Compost décomposition

6

Compost Kit en bois 100x100x70cm

7

Prosperplast 19551 Composteur IKST600Z Vert 600 l

8

Composteur thermique en plastique résistant aux intempéries Noir 380 l

9

Odyseed Bac à Compost | Composteur de Cuisine en Acier Inoxydable de Grande Capacité et Anticorrosio ...

Durée de compostage ?

Cela dépend de sa composition et du climat: si vous y avez incorporez des branches broyées par exemple, cela prend plus de temps car le bois se dégrade plus lentement.
En général 6 mois en moyenne suffisent.
Brassez les matières végétales une à deux fois par mois et activez le processus en y incorporant des orties fraiches.

Principales recettes de purins et décoctions

Ortie

Dans un grand récipient ouvert mettre 1kg de feuilles d’orties et 10 l d’eau. Couvrir et laisser macérer de 4 à 15 jours. En quelques jours (2 à 3) vous obtiendrez un répulsif anti pucerons et un fortifiant ( stimule les défenses immunitaires des plantes) à pulvériser après l’avoir filtré.

Au terme des 10 à 15 jours diluez le à raison de 1 vol. de purin pour 7 vol. d’eau et arrosez le pied des plantes ce qui stimulera la croissance de manière indirecte en favorisant l’activité des micro-organismes du sol et la croissance racinaire.

Prêle

Plonger 500g de prêles dans 10 l d’eau puis faire bouillir 1/2 heure et filtrer.
Efficace contre pucerons et maladies cryptogamiques cette décoction peut être associée avec le purin d’ortie

Consoude

Ce purin se prépare comme l’ortie à raison de 400g de consoude pour 5 l d’eau.
Utilisé pur c’est un engrais très efficace pour stimuler la croissance des plantes potagères et fleuries en complément d’un engrais naturel pour fleurs du commerce (voir plus haut).